06/07/2015

Prenez 3 minutes pour vous faire du bien avec une chanson.

 

Résultat de recherche d'images pour "image chanter"

 

Comment faire ?

Choisissez une chanson qui vous donne la pêche et essayez d’écouter les paroles jusqu’au bout.

Facile ?  Et non pas si facile que cela !  Vous verrez rapidement que votre esprit vagabonde en fonction du contenu des paroles, dès les 30 premières secondes de la chanson.  Aussi, je vous invite à réécouter la chanson autant de fois que nécessaire. 

Le but de l’exercice est de rester concentré sur les paroles de la chanson jusqu'à la fin !

Quand et où le faire ?

Au moins une fois par jour… N’importe quand et n’importe où… Sur la plage, assis dans votre jardin, dans votre voiture, au travail.  Vous mettez vos écouteurs et c’est parti.

Quels sont les bénéfices ?

• Très rapidement, vous apprenez à vous concentrer, vous recentrer et ainsi vous déconnecter facilement de vos pensées parasites.

• Après une dispute, un énervement, écouter une chanson « ressourçante » de votre choix  est un très bon moyen pour poser un stop émotionnel et lâcher prise.  

• C’est une forme de méditation amusante qui vous permet de vous reconnecter au moment présent. 

• Vous apprenez ensuite à écouter l’autre sans que votre esprit s’emballe par rapport à ce qu'il vous raconte et ça, c’est un vrai cadeau… pour vous et surtout pour l’autre.

• Vous augmentez bien sûr le nombre de chansons en fonction de vos besoins !

 

Allons un peu plus loin...

Apprenez les paroles d’une chanson que vous adorez.

Chanter présente de nombreuses vertus insoupçonnées :

• C’est gratuit et cela peut se faire à tout moment de la journée.  

• Tout comme le chocolat, chanter produit des endorphines, hormones responsables du bien-être.

• Cela augmente le système immunitaire et exerce votre mémoire. 

• C'est un antidépresseur naturel car il permet de relâcher toutes les tensions par l’utilisation automatique de la respiration ventrale.

• 3 minutes de chant vous assurent une bonne humeur de plusieurs heures !

• Et surtout, chanter permet de faire sortir sa voix et de prendre sa place. Avis aux timides !

Résultat de recherche d'images pour "image chanter"

 

 

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Amour, Bien-être et Santé, Infos diverses :-) | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

30/06/2014

Pourquoi les gens ne guérissent pas ?

POURQUOI LES GENS NE GUÉRISSENT PAS?

Pourquoi les gens ne guérissent pas ? de Maria de los Ángeles Rodeiro

Un médecin intuitif partage avec nous sa vision unique de la raison pour laquelle les gens ne guérissent pas. Il a longtemps pensé que tout le monde voulait être guéri. Mais il a fini par se rendre compte que « la guérison était très désagréable ! »

Les obstacles à la guérison comprennent le fait d’abandonner de vivre dans le passéde cesser d’être une victime, etla peur du changement. Diriger notre pensée et notre énergie sur notre passé se fait au détriment de nos cellules et de nos organes qui ont besoin d’énergie pour fonctionner et guérir.

La guérison exige de vivre dans le présent et de récupérer l’énergie piégée dans nos traumatismes et dans nos blessures. Ce médecin dit que la seule raison de nourrir et de garder le passé vivant, c’est l’amertume de ce qui s’est passé.

Refuser de pardonner à un évènement ou à une personne du passé produit des fuites d’énergie. Le pardon guérit les fuites. Le pardon n’a rien à voir avec le fait de ne pas responsabiliser les autres pour les blessures qu’ils ont causées.

Il a plus à voir avec la liberté de la personne qui se perçoit comme une victime.

Quand nous arrivons à voir un évènement douloureux de notre vie comme un message ou un défi plutôt que comme une trahison personnelle, l’énergie de vie liée à cet évènement reflue vers les circuits énergétiques de notre corps physique.

Les gens ne guérissent pas parce qu’ils ne se sont pas libérés de l’illusion d’être une victime. Trop souvent, les gens obtiennent du pouvoir sur les autres grâce à leurs blessures parce qu’ils ont trouvé que ça leur apportait du soutien. Les blessures deviennent alors un moyen de manipuler et de contrôler les autres.

La guérison exige souvent des changements de mode de vie, d’environnement et de relations. Le changement peut être effrayant !!!

Il est facile de rester dans un circuit d’attente, en affirmant que l’on ne sait pas quoi faire, alors que c’est rarement vrai. En fait, lorsque nous restons dans un circuit d’attente et que nous savons exactement ce qu’il faut faire, c’est que nous sommes terrifiés par le fait d’agir en conséquence…

Le changement est effrayant, et le temps d’attente donne un sentiment de sécurité, alors que la seule façon d’acquérir véritablement ce sentiment de sécurité est d’entrer dans le tourbillon des changements et de se sentir vivant à nouveau.

La guérison nécessite une action. Manger, l’exercice quotidien, prendre le bon médicament produisent des changements sains dans le physique.

Relâcher le passé, laisser tomber les emplois stressants ou les relations inappropriées sont des actions qui libèrent l’énergie du corps.

Ce qui améliore l’une améliore l’autre, la puissance physique et l’énergie sont intimement liées.

Même le processus de la mort auquel nous sommes tous confrontés, peut devenir un acte de guérison des vieilles blessures qui se libèrent en résolvant les questions laissées en suspens avec ses proches.


Merci à Eric Delafontaine
Source du texte

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Amour, Bien-être et Santé, Infos diverses :-), Livres et Philosophies de vie à découvrir, Réflexions spirituelles à méditer | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : source : jean baptiste le cocq | | |

25/06/2014

Un peu d'Histoire ! :-)

 

images (21).jpg

 

Vive le 21e siècle!....

LE SAVIEZ-VOUS ? 

La prochaine fois que vous vous laverez les
mains, et que vous trouverez la température de l'eau
pas vraiment agréable, ayez une pensée émue…
pour nos ancêtres.

images.jpg


Voici quelques faits des années 1500 :

La plupart des gens se mariaient en juin,
parce qu'ils prenaient leur bain annuel en mai,
et se trouvaient donc encore dans un état de fraîcheur
raisonnable en juin.
Mais évidemment, à cette époque,
on commençait déjà à puer légèrement,
et c'est pourquoi la mariée tentait de masquer
un tant soit peu son odeur corporelle
en portant un bouquet.
C'est à cette époque qu'est née la coutume du
bouquet de la mariée.

Pour se baigner, on utilisait une grande cuve
remplie d'eau très chaude.
Le Maître de maison jouissait
du privilège d'étrenner l'eau propre ;
suivaient les fils et les autres hommes
faisant partie de la domesticité,
puis les femmes, et enfin les enfants.
Les bébés fermaient la marche.
À ce stade, l'eau était devenue si sale
qu'il aurait été aisé d'y perdre quelqu'un...
D'où l'expression « Jeter le bébé avec l'eau du bain » !


En ces temps-là, les maisons avaient des toits en paille,
sans charpente de bois.
C'était le seul endroit où les animaux pouvaient se tenir au chaud.
C'est donc là que vivaient les chats et les petits animaux
(souris et autres bestioles nuisibles), dans le toit.
Lorsqu'il pleuvait, celui-ci devenait glissant,
et il arrivait que les animaux glissent
hors de la paille et tombent du toit.
D'où l'expression anglaise
« It's raining cats and dogs »
("Il pleut des chats et des chiens").


Pour la même raison, aucun obstacle
n'empêchait les objets ou les bestioles
de tomber dans la maison.
C'était un vrai problème dans les chambres à coucher,
où les bestioles et déjections de toute sorte s'entendaient à gâter la literie.
C'est pourquoi on finit par munir les lits de grands piliers
afin de tendre par-dessus une toile
qui offrait un semblant de protection.
Ainsi est né l'usage du ciel de lit.


À cette époque, on cuisinait dans un grand chaudron
perpétuellement suspendu au-dessus du feu.
Chaque jour, on allumait celui-ci, et l'on ajoutait
des ingrédients au contenu du chaudron.
On mangeait le plus souvent des légumes, et peu de viande.
On mangeait ce pot-au-feu le soir
et laissait les restes dans le chaudron.
Celui-ci se refroidissait pendant la nuit,
et le cycle recommençait le lendemain.
De la sorte, certains ingrédients restaient
un bon bout de temps dans le chaudron...


Les plus fortunés pouvaient s'offrir
des assiettes en étain.
Mais les aliments à haut taux d'acidité
avaient pour effet de faire migrer des particules
de plomb dans la nourriture, ce qui menait souvent à un
empoisonnement par le plomb (saturnisme)
et il n'était pas rare qu'on en meure.
c'était surtout fréquent avec les tomates,
ce qui explique que celles-ci aient été considérées
pendant près de 400 ans comme toxiques.

Le pain était divisé selon le statut social.
Les ouvriers en recevaient le fond carbonisé,
la famille mangeait la mie,
et les hôtes recevaient la croûte supérieure, bien croquante.

Pour boire la bière ou le whisky,
on utilisait des gobelets en plomb.
Cette combinaison mettait fréquemment les buveurs
dans le coma pour plusieurs jours !
Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue,
il n'était pas rare qu'on entreprennent
de lui faire sa toilette funèbre.
Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine,
où la famille s'assemblait pour boire un coup
en attendant que l'olibrius revienne à la conscience.
D'où l'habitude de la veillée mortuaire.


La Grande-Bretagne est en fait petite,
et à cette époque, la population ne trouvait plus de places
pour enterrer ses morts. Du coup, on déterra des cercueils,
et on les vida de leurs ossements,
qui furent stockés dans des bâtiments ad hoc,
afin de pouvoir réutiliser les tombes.
Mais lorsqu'on entreprit de rouvrir ces cercueils,
on s'aperçut que 4 % d'entre eux portaient des traces de griffures dans le fond, ce qui signifiait qu'on avait enterré là quelqu'un de vivant.
Dès lors, on prit l'habitude d'enrouler une cordelette au poignet du défunt,
reliée à une clochette à la surface du cimetière.
Et l'on posta quelqu'un toute la nuit dans les cimetières avec mission de prêter l'oreille. C'est ainsi que naquit là l'expression
« sauvé par la cloche ! ».

Qui a donc dit que l'histoire était ennuyeuse ?

 

 

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Bien-être et Santé, Infos diverses :-) | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

Le meilleur anti-douleur naturel : Le rire !

 

source : santé bien être

 

Le meilleur anti-douleur naturel

Votre corps est capable de produire des substances anti-douleur très efficaces, les endorphines. 

Ce sont des opiacés naturels, autrement dit des substances proches de l'opium, produites par le cerveau, et qui ont un effet similaire à celui de la morphine. 

Or, il existe un moyen naturel et simple d'augmenter votre niveau d'endorphines naturellement, et ainsi de diminuer vos douleurs : il suffit de rire et, mieux encore, rire en groupe.

Rire est un exercice physique
On se figure souvent que le rire est une émotion, qui se produit avant tout dans le cerveau et sur le visage, et qui commence par un sourire sur les lèvres. 

En réalité, le rire démarre par une violente décontraction du diaphragme, un grand muscle entre votre ventre et votre poitrine. Cette décontraction comprime les poumons et provoque une brutale expulsion d'air. 

L'air qui vous sort de la poitrine provoque une vibration incontrôlée des cordes vocales. Vous émettez alors le fameux « Ha ! », immédiatement suivi d'une cascade d'autres « Ha ! Ho ! Hi ! », car votre diaphragme se contracte et se décontracte par saccades dans une réaction en chaîne. 

 

 

source : santé nature innovation

 


Si le rire se prolonge, vous vous videz de votre air, ce qui a pour effet de vous plier en deux de rire ! Dans les cas extrêmes, vous pouvez être amené à vous rouler par terre.Le fou rire vous a fait perdre le contrôle de vos muscles. Votre ventre, sous la tension, devient alors aussi douloureux que lors d'une trop longue série d'abdominaux. 

Vous constaterez que le rieur pris de fou rire se met à transpirer. Ses veines et les muscles de son cou et de son visage gonflent et se contractent, comme lors d'une intense douleur. La confusion est d'autant plus grande que des larmes ne tardent pas à jaillir de ses yeux, tandis qu'il continue à faire de grands « Ha, ho, hi », déclenchant la joie, puis l'inquiétude de son entourage : « Mais est-ce que tu ris ou est-ce que tu pleures ?? ». 

Et la question se pose en effet car, à ce moment, un rien peut faire déraper la situation, lorsque la pression sur sa vessie ou, pire encore, sur son intestin, devient incontrôlable... 

Toujours est-il qu'une personne n'est plus tout à fait la même après avoir ri. 

Car la douleur et la tension musculaire provoquées par le rire ont déclenché, tout comme chez le soldat ou chez l'athlète qui fait un violent effort, une grosse production d'endorphines. 

 


Les effets sont les suivants : 

1) Vous vous sentez heureux, parce que les endorphines vous plongent dans un état de bien-être. Et notez bien que c'est le fait d'avoir ri qui vous a rendu heureux, plus que la chose qui avait provoqué le rire. 

2) Si vous aviez mal quelque part avant de rire, vous constaterez que la sensation de douleur a diminué. Le phénomène a été observé en laboratoire par une équipe de l'Université d'Oxford, qui à publié une étude à ce sujet dans la revue médicale Proceedings of the Royal Society B. 

3) Tout comme l'opium, les endorphines provoquent une sensation de paix intérieure et de détente. C'est pourquoi le rire favorise l'assoupissement. 

Rire en groupe est plus efficace
Fallait-il que des scientifiques d'Oxford se penchent sur un sujet qui relève de l'évidence ? 

Si vous me demandez, je dirais non évidemment. Mais la lecture des résultats de cette étude m'a quand même appris une chose intéressante. 

Avez-vous déjà observé le sentiment de bonheur, voire d'exaltation, qu'il y a à réaliser un travail manuel en groupe ? 

Creuser une tranchée à plusieurs, transporter des pierres, abattre un arbre, tirer une corde : autant le travail intellectuel en équipe est frustrant (il y en a toujours un qui finit par faire celui des autres), autant faire un effort physique à plusieurs donne une satisfaction, et fait naître un sentiment inexplicable d'amitié. 

De même, faire du sport en groupe provoque un sentiment de joie et d'enthousiasme beaucoup plus facilement que lorsqu'on s'entraîne seul. Observez les groupes de joggeurs dans les parcs publics, qui courent côte à côte. Ils ont souvent l'air heureux, et se racontent toutes sortes de choses qui paraissent fort intéressantes, tandis que le coureur solitaire, lui, est plus souvent mélancolique (quand il n'a pas l'air de souffrir). 

Cela s'explique par le fait que vous produisez plus facilement des endorphines lorsque vous êtes en groupe. 

Cela a aussi été mesuré par le Dr Dunbar, de l'Université d'Oxford. Dans une expérience menée en 2009, avec l'équipe d'aviron d'Oxford, il s'est aperçu que les rameurs supportaient mieux la douleur lorsqu'ils avaient ramé en groupe que lorsqu'ils avaient fait exactement le même effort, mais individuellement. 

Leur niveau d'endorphines était monté beaucoup plus haut !  

Cet effet groupe est d'autant plus fort avec le rire, qui est hautement contagieux. Vous avez plus de chance d'avoir un fou rire en regardant des vidéos comiques lorsque vous le faites à plusieurs. 

 


Malheureusement, rien de ceci ne marche si vous vous forcez à rire. « Le rire poli n'entraîne pas de séries d'expirations répétées et incontrôlées qui sont nécessaires pour déclencher la production d'endorphines », explique le Dr Dunbar. 

Et pour mettre en pratique, quelques classiques empruntés à Michel Dogna 

Une nouvelle pathologie : L'HELLEPATHIE 
Si un café t'empêche de dormir 

Si une bière t'envoie directement aux toilettes 

Si tout te parait trop cher 

Si n'importe quelle bêtise te met en rogne 

Si un léger excès fait monter l'aiguille de la balance 

Si tu arrives à l'Age des Métaux (cheveux d'argent, dents en or, pacemaker en titane) 

Si la viande te fait mal à l'estomac, et le poivre t'irrite

Si le sel fait monter ta tension 

Si tu demandes au maître d'hôtel une table, loin de la musique et des gens 

Si attacher tes lacets te fait mal au dos 

Si la télé t'endort 

Si tu dois te servir de plusieurs paires de lunettes (de près, loin, soleil...) 

Si on te donne du Monsieur ou du Madame 

Si tu as des douleurs d'origine inconnue 

Si tu pleures pour rien 

Si tu as ces symptômes... ATTENTION ! 

C'est sûr, tu souffres d'HELLEPATHIE 

Eh Oui, HELLEPATHIE ta jeunesse !!! 

Problème de l'âge
- Voilà docteur, quand je fais l'amour, j'entends des sifflements…

- Parce qu'à votre âge vous espériez quoi ?! Des applaudissements ???

Trou de mémoire
Quand j'étais petit, Dieu m'a laissé le choix entre avoir une mémoire incroyable ou un sexe gigantesque. 

Mais je ne me rappelle plus ce que j'ai choisi !!!

A votre santé !

 

source : santé nature innovation

 

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Amour, Bien-être et Santé, Infos diverses :-), Soins parallèles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : source : santé nature innovation | | |

18/02/2014

Soutenons, Soutenons, Soutenons Emmanuel !!!! On croit rêver !!!!!

http://ipsn.eu/petition/viticulteur.php

 

 

 

     
     
 

 

En prison pour avoir refusé de polluer !

Chère amie, cher ami,

Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique.

Le 24 février 2014, il passera devant le tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne. Il encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Par solidarité avec lui, je vous demande de signer la déclaration de soutien située en bas de ce message.

Un insecticide qui détruit les abeilles

En juin dernier, pour contrer un risque hypothétique d'épidémie de flavescence dorée, une maladie de la vigne, le préfet de Côte-d'Or a pris un arrêté radical : tous les vignerons devront traiter leur vigne contre la cicadelle, l'insecte qui répand la maladie.

Le problème est que même l'insecticide le moins polluant contre la cicadelle tue les abeilles et la faune auxiliaire.

Il détruit toutes sortes d'insectes nécessaires à la régulation de la vigne pour éviter les parasites. Or, Emmanuel Giboulot travaille justement depuis plus de 40 ans à préserver les équilibres biologiques de sa vigne.

Il décide donc, fort logiquement, de lutter contre la cicadelle en choisissant parmi les nombreux traitements naturels bien connus des agriculteurs bio.

Le 30 juillet dernier, un inspecteur de la direction régionale de l'Agriculture arrive chez lui.

Il décide aussitôt de le signaler au procureur. Emmanuel Giboulot est mis en examen, comme un délinquant.

Traîné en correctionnelle !!

Emmanuel Giboulot est convoqué le 24 décembre pour un arrangement amiable avec le procureur, mais celui-ci annule au dernier moment.

Au lieu de classer l'affaire, le procureur décide de le renvoyer devant le tribunal correctionnel, avec un procès le 24 février prochain !

Emmanuel Giboulot sera donc jugé aux côtés de délinquants sexuels et de cambrioleurs endurcis, qui forment la population habituelle des audiences correctionnelles.

Le problème est que, en dehors de quelques réactions isolées, personne ne s'est exprimé publiquement pour défendre Emmanuel Giboulot.

Aucune réaction massive n'a eu lieu dans la population, jusqu'à présent.

L'IPSN avait créé une page de soutien sur Facebook pour Emmanuel Giboulot, qui a récolté plus de 35 000 soutiens. Mais, vu le contexte, la mobilisation doit aujourd'hui être infiniment plus forte et plus officielle.

Les alternatives naturelles sont efficaces !

En effet, contrairement à ce qu'affirment les autorités, il existe plusieurs moyens de protéger les vignes contre la cicadelle tout en respectant l'environnement :

  • les vignes peuvent être protégées avec des fougères et de l'argile calciné ;
  • des pièges à cicadelle existent, et ils sont efficaces (la cicadelle est attirée par la couleur orange) ;
  • on peut également poser entre les pieds de vigne de la paille d'avoine ou du papier d'aluminium, dont la forte intensité lumineuse empêche l'insecte de se poser. Des expériences ont montré que cette simple mesure est tout aussi efficace que l'insecticide ;
  • mais surtout, surtout, c'est en préservant la biodiversité qu'on lutte le mieux contre la cicadelle, car c'est un insecte apprécié par de nombreux prédateurs dans la nature. Le problème est que ces prédateurs, les araignées, la mante religieuse et certains types de punaises, ont aujourd'hui été éradiqués dans les vignes non biologiques, où la faune est ravagée par les insecticides.

Ces solutions ne devraient pas être combattues mais au contraire encouragées par les autorités.

Les agriculteurs qui les utilisent devraient être félicités et donnés en exemple, non pas soumis à la terreur d'une répression judiciaire.

C'est pourquoi je vous demande de signer la déclaration de soutien à Emmanuel Giboulot.

Signez la déclaration de soutien

Emmanuel Giboulot ne doit pas se rendre au tribunal abandonné de tous. Il doit savoir qu'il est soutenu par des centaines de milliers de personnes.

Oui, si vous signez la déclaration de soutien ci-dessous, et si vous passez ce message à tout votre carnet d'adresses, nous pouvons provoquer une vague de solidarité historique dans le pays.

Nous pouvons aussi changer l'issue de ce procès en rassemblant des centaines de milliers de signatures de soutien.

Car sans réaction massive de la population, ce viticulteur risque très probablement d’être condamné, pour l'exemple.

La plupart des agriculteurs qui verront cela se le tiendront pour dit. Ils comprendront qu'ils doivent obéir aveuglément aux injonctions des autorités, y compris si cela implique d'empoisonner leur propre terre et de décimer plus encore les abeilles et autres insectes pollinisateurs !!

Ne laissez pas se commettre une telle injustice, avec des conséquences aussi lourdes et contraires à l'intérêt de tous. Manifestons publiquement notre réprobation la plus totale contre les réglementations qui marchent à l'envers et qui nuisent autant à l'environnement qu'au bon sens.

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle vous appelle donc solennellement à signer la déclaration officielle de soutien à Emmanuel Giboulot et à la faire signer par tout votre entourage.

Cela ne vous demandera qu'un instant, mais c'est un moyen concret d'empêcher qu'une grave injustice ne soit commise, doublée d'une grave atteinte à notre planète.

S'il vous plaît, ne fermez pas cet email pour l'envoyer aux oubliettes. Ce serait un énorme gâchis. Puisque vous avez investi du temps pour lire ce message jusqu'ici, faites un geste simple et signez la déclaration officielle de soutien à Emmanuel Giboulot.

Puis transmettez ce message à toutes vos connaissances.

Un grand merci,

Avec tout mon dévouement,

Augustin de Livois
Président de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Bien-être et Santé, Infos diverses :-), Liens à visiter, Section BIO et Naturelle | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

15/11/2013

Envie de connaitre l'impact des ondes sur notre santé....RDV le 23-11-2013

 

 

 

 Wi-fi , micro-ondes, GSM, imagerie médicale, radiothérapie...

Aujourd’hui, nous pourrions difficilement nous passer de ces progrès technologiques. Ce bain d’ondes, permanent ou temporaire, suscite cependant bien des questions et des inquiétudes latentes…

La Fondation contre le Cancer organise un symposium intitulé 'Ondes et cancers - Entre science et croyances' 

Vidéo de présentation : http://youtube/Ii6TaoHe6iA

Cette matinée d'information se déroulera le samedi 23 novembre au Diamant Center (Meiser - Schaerbeek) !

N'hésitez pas à diffuser l'information autour de vous !! Merci !

 

 

 

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Bien-être et Santé, Infos diverses :-) | Lien permanent | Commentaires (3) | | |

31/07/2013

C'est impossible (parait-il !!!) et ils l'ont fait !!!!!!

Face à un système qui confisque le droit des peuples à se nourrir par eux-mêmes, cultiver son jardin est un acte politique, de légitime et pacifique résistance.

- Pierre Rabhi -  

 

Avare!!! HARO SUR L'INDUSTRIE qui ne voit qu'en DOLLARS berk berk berk !!!Avare

 

!!!! Merci GILBERT ET JOSINE CARDON !!!!

! L'EMOTION EST DE MISE !

!!!! RESPECT - RESPECT - RESPECT !!!!

 

http://www.bruxellesprouts.com/paradis-en-plein-coeur-de-...

http://www.gouteraujardin.be/localisation-des-jardins/fra...

 

http://www.foretscomestibles.com/

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Amour, Bien-être et Santé, Endroits à découvrir, Infos diverses :-), Liens à visiter, Livres et Philosophies de vie à découvrir, Section BIO et Naturelle | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

19/05/2013

L'Unitude

Sachant que nous sommes dépendants et interdépendans de tout ce qui nous entoure, la nature, les uns avec les autres, l'Univers et que c'est en prenant vraiment conscience de cela que nous pourrons apporter l'amour et trouver les solutions à rendre encore notre planète viable pour l'Humanité.

 

Nous ne faisons qu'Un avec le tout. Nous sommes le tout.

 

Sachant cela, soyons en pleine conscience de nos moyens et utilisons les à bon escient Rigolant

 

 

 

http://www.humanitysteam.fr/

http://www.arcturius.org/chroniques/?p=3856

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Amour, Bien-être et Santé, Infos diverses :-), Liens à visiter, Livres et Philosophies de vie à découvrir, Réflexions spirituelles à méditer | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : source : humanity steam | | |

08/05/2013

L'eau c'est la vie.....

 

L'eau c'est la vie et pourtant notre eau n'est plus ce qu'elle était !

Polluée par tout ce que nous y déversons....indirectement sans doute mais quand même !

Polluée par tout ce que les usines y déversent.... !

Polluée par tout ce que nous faisons subir à la Terre !

Et ce qui finalement se retrouve dans notre corps.....comme par exemple : Hormones, antibiotiques, nitrates, aluminium, bisphénol A, phtalates, pesticides, engrais chimiques, remèdes anti-cancéreux, anti-dépresseurs, pilules contraceptives....j'en passe et des meilleures.....hallucinant ! 

 

Nous sommes aujourd'hui obligés de faire attention à la manière dont nous nous nourrissons (cheval et autres dans l'alimentation à notre insu), dont nous nous vêtons (marques de vêtements qui entraînent non seulement la pollution de la terre mais aussi la mort de personnes qui pour trois francs, six sous risquent leur vie pour nous vêtir) mais aussi à la manière dont nous buvons et dont nous nous lavons !

Vous n'êtes pas sans savoir que la peau est le plus grand émonctoire du corps qui permet d'éliminer les toxines.

C'est une magnifique barrière immunitaire qui nous protège des agresseurs et des agressions et il faut en prendre soin. Mais savez-vous alors, que lorsque vous pensez vous lavez, vous introduisez dans votre corps les mêmes "saletés" que vous y introduisez lorsque vous buvez une eau non purifiée et non filtrée. Nous faisons entrer dans notre organisme un tas d'indésirables.....et nous ne le savons même pas. Que ce soit par la bouche mais aussi à travers les pores de notre peau...

Oui bien sûr, notre eau est potable...mais il y a potable et potable.

Si vous deviez faire analyser et votre eau par un organisme indépendant vous seriez bien surpris !

L'eau c'est la vie.....alors buvons là non polluée !!!

 

 

 

Le vrai pouvoir, c'est la connaissance.

 

 

« La vérité sera un jour la force. "Savoir, c'est pouvoir" est le plus beau mot qu'on ait dit .  »

 Ernest Renan

Royal Berkey

Un moyen de se prémunir de cela est d'opter pour un purificateur d'eau qui ne nous empêchera pas de bénéficier des bonnes choses que l'eau nous apporte et qui nous est nécessaire. Un moyen aussi d'arrêter de polluer encore et encore avec nos bouteilles en plastique !

Après de longues recherches, j'ai trouvé ce qu'il me fallait et je le partage avec vous.

Un investissement qui sera très vite récupérer et vous êtes parti pour 10 ans ou 20 ans suivant votre choix de quantité de filtres.

Pas besoin de racheter des filtres tous les 6 mois. Vraiment super !

Peu connu chez nous et pourtant le top du top.

Documentez vous, visitez le lien, vous ne le regretterez pas. Prenez contact par mail ou par téléphone et vous recevrez tous les renseignements sans aucun engagement.

Pourquoi hésiter à se faire du bien !

http://www.berkeywater.eu/

http://www.berkeywater.eu/

Plus de pollution, plus de gaspillage, que du bonheur !

....et à courte échéance,

QUELLE ECONOMIE !

Ce n'est pas Léonardo qui nous dira le contraire !

 

 

 

 

http://lesurvivaliste.blogspot.be/2012/10/les-systemes-de...berkey.html

 

 

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Bien-être et Santé, Infos diverses :-) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : source : http:www.berkeywater.eu | | |

Tout est toujours possible !

http://www.agendaplus.be/index.php/be/publications/articl...

 

http://www.drjoedispenza.com/joedispenza

 

 

 

Le Dr Joe Dispenza nous invite, à travers son livre

"Rompre avec soi-même"

à retrouver une nouvelle énergie de vie.

Qui ne tente rien n'a rien ! Passionnant est un faible mot !

Belle découverte Rigolant

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Amour, Bien-être et Santé, Infos diverses :-), Liens à visiter, Livres et Philosophies de vie à découvrir, Réflexions spirituelles à méditer | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : source : bio info | | |