17/06/2015

Le cannabis....fuyez !!!!

Mieux vaut éviter émoticône wink

Effets immédiat du cannabis

L'effet immédiat des cannabinoïdes est de diminuer la tension artérielle, musculaire, la coordination, provoquant une impression de flotter (être « high » ou « stone »), et diminuer la mémoire à court terme.

Le cœur bat plus vite, les yeux rougissent, la bouche est sèche, l'appétit augmente.

On parle donc d'une modification de l'état physique et psychique, qui explique le succès du chanvre dans les rites chamaniques et religieux (nous y reviendrons en détail).

Selon la quantité de THC et selon les individus, cet état peut être ressenti comme plus ou moins agréable, et plus ou moins violent.

Si certains parlent d'une détente et d'une euphorie provoquées par le cannabis, 430 000 personnes se rendent chaque année aux urgences des hôpitaux aux Etats-Unis pour des crises comme des attaques de panique ou des bouffées délirantes provoquées par le cannabis.

À long terme : baisse du QI, échec scolaire, schizophrénie, suicide

À long terme, l'usage régulier du cannabis réduit le QI (Quotient Intellectuel) de 3 à 6 points chez l'adulte, et de 8 points chez ceux qui commencent à l'adolescence, selon une grande étude néozélandaise réalisée en 2012. L'attention, la mémoire et la vivacité intellectuelle sont perturbées, et ce de façon accentuée et persistante.

Ces résultats ont été confirmés par une étude qui vient de paraître dans The Lancet, et qui indique que les adolescents de moins de 17 ans qui fument du cannabis tous les jours ont 60 % plus de risques de ne pas terminer leurs études secondaires et de ne pas réussir l'examen final, par rapport à ceux qui n'ont jamais fumé.

Bien plus grave encore, selon l'analyse, les fumeurs quotidiens de cannabis ont 7 fois plus de risques de commettre une tentative de suicide et 8 fois plus de risques de faire usage d'autres drogues plus tard dans leur vie 

Très inquiétant aussi, la consommation de cannabis est associée à une forte hausse du risque de schizophrénie, une grave maladie mentale .

Enfin, le cannabis fumé dégageant les mêmes toxines de combustion que le tabac (goudrons, monoxyde de carbone, radicaux libres...), il a les mêmes effets que celui-ci sur la hausse du risque cardiaque, de cancer du poumon, les dents jaunes, etc.

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Bien-être et Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

Les commentaires sont fermés.