26/07/2012

Idées reçues sur le cancer !

 

Si les progrès de la recherche permettent de mieux le cerner, de nombreuses idées fausses circulent encore sur le cancer.

 Alors, en matière de prévention, de facteurs de risques… voici de quoi distinguer le vrai du faux.

 

Le nombre de cas de cancer ne cesse d'augmenter

Vrai. Depuis 1980, en France, le nombre de cas, tous cancers confondus, a progressé de 35 % chez l'homme et de 43 % chez la femme. « Toutefois, ces chiffres sont plus liés à l'augmentation de la population et à l'allongement de l'espérance de vie -la fréquence des cancers s'accroissant avec l'âge-, qu'à une explosion de la maladie, précise le professeur Albert Hirsch.

Sans oublier les progrès du dépistage, qui permettent de découvrir plus de cas. Mais la mortalité a été nettement réduite : aujourd'hui, on guérit un cancer sur deux ! »

 

Le cancer peut être dû au stress ou une dépression

Faux. Beaucoup d'études ont été menées sur le lien entre stress psychologique et risque d'apparition d'un cancer notamment la survenue d'un cancer du sein après un divorce ou le décès d'un proche. Aucune n'a permis de prouver une relation de cause à effet, ni même un lien entre l'état psychologique d'une personne et l'évolution de sa maladie, tempère notre expert. En revanche, un état dépressif peut pousser à adopter des comportements cancérigènes : manque d'activité physique, de sommeil, mauvaise alimentation, tabagisme…

 

Cette maladie est héréditaire

Faux. Étant donné la fréquence des cancers, il peut y avoir plusieurs cas dans une famille, sans qu'on puisse parler d'hérédité. Et ce n'est pas parce qu'un membre de votre famille en a ou en a eu un que vous courez un risque. Toutefois, des gènes de prédisposition peuvent jouer un rôle favorisant dans certains cancers, tels ceux du sein, du côlon ou gynécologique.

 

L'excès de sel favorise le cancer

Vrai. En tout cas pour le cancer de l'estomac. On sait que la consommation excessive d'aliments conservés par salaison et fumaison, charcuteries et poissons en particulier, cause des dédommages sur la muqueuse gastrique et favorise le développement des cancers. De plus, le salage de ces aliments entraîne la formation de nitrosamines, des substances qui ont un rôle cancérigène. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut plus manger de charcuterie ou de poisson fumé mais que la consommation de ces produits doit rester occasionnelle. Et que celle du sel, quelle qu'en soit la source, doit être limité. C'est toujours mieux pour notre santé.

 

La pollution atmosphérique est la principale responsable.

Faux. Si certains polluants, comme les particules des moteurs diesel, sont reconnus comme des facteurs de risques, ils ne sont pas les premiers. "En France, les principaux responsables des cancers, pourtant évitable, reste et de loin le tabac et l'alcool. En dehors des expositions professionnelles, les polluants atmosphériques sont à l'origine de peu de cas (moins de 2 %). Alors que le tabac est responsable à lui seul de 33 % de la mortalité par cancer chez les hommes et 10 % chez les femmes. 

Quant à l'alcool, de 7 à 10 % des cancers en France lui seraient associés, avec une incidence parmi les plus élevés d'Europe pour les cancers de l'oesophage et du pharynx » La dose à ne pas dépasser ? Deux verres par jour pour les hommes et un pour les femmes.

 

Les pesticides sont responsables de cancer.

Vrai. Les pesticides utilisés dans l'agriculture et la viticulture sont une cause indiscutable de cancers professionnels du rein et du pancréas. En revanche, en ce qui concerne leur présence dans les fruits et légumes, leur effet reste très discuté. Ce qu'on sait,c'est qu' incontestablement, une alimentation riche en fruits et légumes, soit au moins cinq portions par jour, joue un rôle protecteur, même s'il est probablement plus faible que ce que l'on croyait il y a quelques années. Alors ne nous en nous privons pas, d'autant plus qu'il contribue à limiter le surpoids ! »

 

Le bêta-carotène exerce un effet bénéfique.

Faux . Pendant des années, on a pensé que cet antioxydant, qui est naturellement présent dans certains fruits et légumes, était un moyen de se prémunir du cancer du poumon. De nombreuses études ont été menées, mais aucune n'a pu mettre en évidence un tel bénéfice. Ni d'ailleurs montrer qu'un complément alimentaire ou une vitamine pouvait prévenir la maladie. Sauf dans des cas particuliers de population gravement carencée. En 2005, une étude a même suggéré que la prise régulière de bêta carotène en gélules pouvait augmenter le risque de cancer du poumon chez les fumeuses et les fumeuses… Raison de plus pour préférer les carottes aux compléments alimentaires !

 Le surpoids accroît les risques de développer la maladie.

Vrai. Le maintien d'un poids optimal tout au long de la vie est même l'un des principaux moyens de se protéger. Le surpoids multiplie en effet les risques de cancer, notamment du col de l'utérus, du sein et de l'endomètre après la ménopause, de la prostate, du rein, du côlon… En cause ? Un état inflammatoire continu et la libération excessive d'hormones par le tissu adipeux, qui favorise le développement des tumeurs. D'où l'importance de surveiller son IMC (indice de masse corporelle). http://www.automesure.com/Pages/IMCreponses.htm.  Le meilleur moyen de le garder au plus bas, c'est de pratiquer au moins 30 minutes d'activité physique modérée par jour, comme une marche d'un bon pas.

 

Pour protéger sa peau rien de mieux que la crème solaire.

Faux. Même les indices de protection les plus élevés ne filtrent pas tous les rayons nocifs du soleil, les ultraviolets. En clair, l'écran total n'existe pas ! Pour se protéger efficacement il faut, en plus, porter des vêtements (tee-shirt, chapeau…) Et surtout éviter de s'exposer quand le soleil tape le plus fort, entre 12 et 16:00 h. Un réflexe à adopter systématiquement pour les enfants : une exposition importante au cours de l'enfance accroît les risques de cancer de la peau.



http://vimeo.com/46685875

http://sante.journaldesfemmes.com/nutrition-digestion/ali...

Écrit par "La Lumière - Vouloir c'est d'abord accepter"-Tous droits réservés-Toutes sources sont citées" dans Bien-être et Santé, Infos diverses :-) | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : source : top santé | | |

Commentaires

Meric pour tous ces conseils. bonne continuation

Écrit par : toutenbio | 11/09/2014

Répondre à ce commentaire

Mais je vous en prie ! Avec grand plaisir ! Merci à vous de me lire !

Écrit par : lalumière | 11/09/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.